Robert Debré, une vocation française par Patrice Debré

Robert Debré, une vocation française

Titre de livre: Robert Debré, une vocation française

Éditeur: Odile Jacob

Auteur: Patrice Debré


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Robert Debré, une vocation française.pdf - 23,610 KB/Sec

Mirror [#1]: Robert Debré, une vocation française.pdf - 41,785 KB/Sec

Mirror [#2]: Robert Debré, une vocation française.pdf - 35,127 KB/Sec

Patrice Debré avec Robert Debré, une vocation française

Livres connexes

 « Robert Debré a vécu les Années folles à 18 ans. Il a jeté la robe de son père rabbin pour endosser les habits des caciques de la IIIe République. Robert Debré ne fut pas seulement un grand pédiatre, le promoteur de la réforme hospitalo-universitaire, le récipiendaire d’un prix Nobel de la paix au titre de l’Unicef, le créateur du Centre international de l’enfance, le défenseur de la recherche biomédicale et de la santé publique, l’ambassadeur d’une solidarité française pour l’enfance déshéritée. Il ne fut pas seulement l’ami des poètes et des écrivains, de Charles Péguy à Paul Valéry, de l’abbé Mugnier à la princesse Bibesco. Robert Debré fut également le chef d’une famille républicaine dont les vocations multiples surent investir les sciences, les arts et la politique : mon père Olivier aimait peindre les couleurs de la Loire ; mon oncle Michel, par ses essais, lança la Ve République ; les cousins Schwartz apportèrent par les sciences leur contribution à ce que Robert Debré appelait la “maison Debré”. » P. D. C’est la vocation indéfectiblement française d’un homme et de toute une famille que Patrice Debré restitue ici, avec le talent de l’écrivain, en une grande fresque d’histoire. Patrice Debré est professeur d’immunologie à l’université Pierre-et-Marie-Curie et membre titulaire de l’Académie de médecine. Il a été chef de service, directeur d’un institut de recherche à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et ambassadeur de France chargé de la lutte contre le sida et les maladies transmissibles. Après une monumentale biographie de Louis Pasteur, il a notamment publié Vie et mort des épidémies ainsi que L’Homme microbiotique, qui ont rencontré un grand succès.